Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/01/2009

Tests psychoscognitifs

Le texte complet http://psycho.univ-lyon2.fr/article.php3?id_article=164
Présentation sur un forum d'enseignants spécialisés http://daniel.calin.free.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=26&...

Les psychologues scolaires, comme chacun le sait, ont à leur disposition (normalement) différents outils pour appréhender la dynamique psychique d’un enfant.
Pascal Ourghanlian m’a suggéré de mettre à la disposition des lecteurs et utilisateurs de ce forum une présentation des tests psychométriques portant sur les fonctions cognitives.
N’étant pas vraiment spécialisée dans ce domaine, je m’acquitte de cette tâche avec beaucoup de prudence et invite tout psychologue ou connaisseur à compléter mes propos.

Je n’aborderai pas le versant psycho-affectif puisqu’il est propre à la lecture clinique du psychologue.

Avant de vous présenter rapidement les trois principaux tests utilisés par les psychologues scolaires, je me dois de rappeler des évidences :

- Une évaluation psychométrique est dans tous les cas subordonnée à l’émergence d’un questionnement sur les capacités cognitives pendant l’analyse de la demande.
- Un bilan psychologique ne comprend pas uniquement un versant psychométrique et a pour objet l’appréhension globale de la dynamique psychique, le WISC par exemple n’est qu’une partie du bilan.
- Chaque test ne vaut que par la qualité interprétative du psychologue.
- Les résultats chiffrés en ce sens ne sont qu’un indicateur des processus mentaux et sont à lire selon les règles de données statistiques (écart type, courbe de Gauss)
- Chaque test présente d’ailleurs une valeur projective incontournable qu’il convient d’apprécier.

En ce qui concerne les trois principaux groupes de tests cognitifs utilisés dans les bilans, il s’agit :

- des tests de Wechsler : WISC (III ou IV) et WPPSY (R ou III), WAIS selon l’âge des sujets

Le WISC est un test complet qui permet une appréhension globale et détaillée du fonctionnement cognitif pur. Il n’évalue pas la capacité d’apprentissage mais les capacités intellectuelles. Il n’est pas rare de rencontrer des enfants en difficultés scolaires qui présentent une efficience intellectuelle entrant dans le cadre des variations à la normale et l’inverse est aussi possible.


L’auteur souhaite mesurer l'intelligence générale. En 1961, il définit l'intelligence comme « la capacité globale ou complexe de l'individu d'agir dans un but déterminé, de penser rationnellement, et d'avoir des rapports utiles avec son milieu ».

Avec sa passation, on obtient :
- un QI Verbal qui correspond à l'échelle verbale (contenu verbal) ;
- un QI Performance qui correspond à l'échelle de Performance (contenu non verbal) et
- un QI Global correspondant à l'ensemble des sous tests.
L’analyse de ce dernier se fait par secteurs de pensée : organisation spatiale, capacité mnésique, conceptualisation … qui sont mobilisés lors des différentes tâches avec des supports variés (figuratif, perceptif, verbal).
NB : j’évoque ici surtout le WISC III que je connais bien mais le WISC IV est en vente depuis cette année.

- du Kaufman Assessment Battery for Children, (K. ABC)
Moins saturé en facteurs socioculturels ou verbaux que le WISC, il est très utile pour des passations avec des enfants en difficulté de langue orale, et culturelle. Il permet également une réflexion pertinente sur les stratégies d’apprentissage et les remédiations éventuelles. Mais il reste difficile d’approche dans l’analyse globale du fonctionnement cognitif.

Ce test souhaite mesurer les performances et le niveau d'accomplissement de l'enfant, de définir comment l'enfant résout ses problèmes et quelle est son habileté à le faire.
Il a été conçu pour une utilisation en psychologie scolaire et en psychologie clinique. Les tâches mises en œuvre dans la construction des échelles de processus mentaux (processus séquentiels et simultanés ) ont été élaborées en conformité avec le modèle des traitements séquentiels-simultanés emprunté aux théories neuropsychologiques (Luria et al. 1975 et 1979) et psychocognitives (Neisser, 1967).
Age : 2 ans ½ à 12 ½
L’Echelle des Processus Séquentiels mesure la capacité d’un enfant à résoudre des problèmes en traitant mentalement les stimuli selon un ordre sériel, par exemple dans la reproduction d’une série de données de mouvements de mains effectuée par le psychologue.
L’Echelle de Processus Simultanés mesure la capacité à résoudre des problèmes nécessitant l’organisation et l’intégration de nombreux stimuli de manière parallèle ou simultanée comme identifier un dessin (fait de “taches d’encre”) incomplet, résoudre des analogies visuelles abstraites

Le texte complet sur ce test se trouve à l’adresse :
http://psycho.univ-lyon2.fr/article.php3?id_article=163

- d'un test dit Piagétien UDN et EPL, selon l’âge des sujets.

Je n’ai pas encore eu la chance de l’avoir dans mon armoire, mais mes souvenirs de ce test sont très positifs.

La batterie UDN-II constitue une forme révisée, enrichie et étalonnée de l’UDN 80 créé par C. Meljac. Elaborée à partir des théories piagétiennes du développement de l’intelligence chez l’enfant, cette batterie se compose de 8 épreuves inspirées des expériences de Piaget et de l’école de Genève, et de 8 épreuves originales centrées sur l’étude des premières notions logico-mathématiques

Constitué d’une série de situations-problèmes variées, l’UDN-II permet d’explorer les capacités de compréhension et d’utilisation de notions en rapport plus ou moins étroit avec la construction et l’utilisation du nombre chez des enfants de 4 à 12 ans.

- Épreuves de logique élémentaire (classification, inclusion, sériation),
- Épreuves de conservation,
- Épreuves d’utilisation du nombre,
- Épreuves d’origine spatiale : comment, par la logique, transposer et affirmer des identités
- Épreuve de connaissance et de compréhension des termes et des opérations mathématiques.
(Texte tiré du site : http://www.ecpa.fr/test/test_detail.asp?id=288)


NB : Chaque test coûte un peu moins de 1000 euros. Pas facile donc pour les psychologues de varier leurs outils.
Ces tests ne sont accessibles à la vente que par les psychologues qui doivent justifier de leur statut avant toute commande aux ECPA.

06:35 Publié dans test | Lien permanent | Tags : test, wisc, kabc | |

20/01/2009

Test hypersensibilité

http://psychodoc.free.fr/hypersensibilite.htm
Test de l'auteur du livre "Ces gens qui ont peur d'avoir peur" / E. N. Aron

Si vous répondez par oui à 12 questions ou plus, vous êtes probablement hypersensible.

11:17 Publié dans test | Lien permanent | Tags : hypersensibilité | |