Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/07/2016

Une aide pour l'hyperactivité

Vous êtes parent d'un enfant surdoué et hyperactif ? Ou surdoué et en déficit d'attention ou bien les trois à la fois ?

Il y a une association Remedya qui propose une approche complémentaire à la prise en charge de ces troubles via notamment la micronutrition. Parce que la période des grandes vacances est le moment idéal pour tester de nouvelles pistes, nous vous transmettons leur lien Association Remedya.

Bel été à tous !

L'admin du blog Eip du Languedoc

11/07/2013

Newsletter juillet 2013

Les écoliers, collègiens, lycéens, voire étudiants sont en vacances.

C'est l'occasion pour nous de faire le point sur nos actions passées de l'année. Nous avons été consulté pour un projet d'un établissement à monter un projet pour enfants précoces dans le Languedoc. Nous leur avons communiqué des informations sur le type d'activités proposées aux Enfants Intellectuellement Précoce ou sur l' accompagnement pour les familles.

L'association remedya a organisé ce début juillet une réunion sur "l'action du magnésium dans les troubles du comportement de l'enfant." animée une pédiatre spécialisée. Nous menons la rélexion de proposer mensuellement à la rentrée des groupes de parole sur la prise en charge alternative du Trouble Déficitaire de l'Attention avec et sans H (TDA avec et sans H).

Nous avons participé à une rencontre au Corum  de préparation coopérative de colloque sur l'Education Nationale.

Nous avons contacté des professionnels locaux de la précocité afin de faire un petit billet sur ce blog relatant leurs activités, idées, anecdotes. Rendez vous à la prochaine newsletter !

Nous continuerons à proposer des activités ludo-éducatives pour les pré-ados/ ados à Montpellier.

Marie

Association Remedya

Nb cliquer sur les mots soulignés pour en savoir plus

25/05/2013

Les enfants difficiles: Comment leur venir en aide d'Howard Glasser

Description de l'ouvrage20 janvier 2008 Itinéraires d'enfances

Non-respect des limites, opposition systématique, agressivité... certains enfants sont enfermés dans des schémas négatifs dont ils n'arrivent pas à s'extraire. Face à ces comportements, les parents sont d'autant plus désemparés que les méthodes classiques d'éducation semblent dans leur cas inadaptées.

Cet ouvrage développe une approche originale fondée sur une constatation simple : l'enfant difficile consacre le plus gros de ses capacités à obtenir des adultes les réactions les plus fortes. Or, l'énergie dont nous faisons preuve pour manifester notre frustration ou notre colère est bien supérieure à celle que nous affichons lorsque nous sommes satisfaits. Inconsciemment, l'enfant assimile cette débauche d'énergie à de la reconnaissance et se voit ainsi "récompensé" de son comportement négatif.

La méthode préconisée dans cet ouvrage vise à déconstruire ce mode de fonctionnement pernicieux pour élaborer un nouveau schéma éducatif fondé sur un système de reconnaissance active des qualités de l'enfant. L'usage intensif de la reconnaissance allié à un système de crédits (qui sont ensuite échangés contre des "privilèges") donne à l'enfant une vision positive du respect des règles. Une fois ces notions intégrées les auteurs abordent la question des sanctions au travers d'une approche non répressive, inspirée des exclusions temporaires que pratiquent certains sports : les "temps morts".

Au final, cet ouvrage développe un système éducatif complet et cohérent qui replace le parent au centre du schéma éducatif, lui permet de recouvrer sont autorité et de s'impliquer de nouveau dans l'épanouissement de son enfant. Il sera également d'une aide précieuse aux professionnels de l'éducation.

L'approche Glasser est une approche comportementale et cognitive issue de l'apprentissage, de la motivation et de la mémoire ainsi que des 10 clés du Dr. Barkley, mondialement connu pour ses travaux avec les enfants difficiles. Howard Glasser, ayant eu lui-même un passsé d'enfant très difficile, cela lui a permis de faire une approche inédite, spécifiquement adaptée pour l'accompagnement de parents ou d'adultes confrontés à des enfants difficiles pour toutes sortes de raisons; opposition avec provocation, indiscipline, troubles de conduite, troubles d'appentissage,  forte demande émotionnelle,  TDA/H ( trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité) ou alors, comme c'est le plus souvent le cas, parce que doté d'un tempérament plus fortement trempé, volontaire et exigeant au départ.

Sommaire

01. Cela peut aller vite
02. Un préalable indispensable
03. Schémas
04. L'enfant hyperactif
05. Etape 1 : la reconnaissance active
06. Etape 2 : la reconnaissance expérientielle
07. Etape 3 : la reconnaissance proactive
08. Etape 4 : la reconnaissance créative
09. Etape 5 : le système de crédit
10. Etape 6 : les sanctions
11. Etape 7 : étendre la réussite à l'école
12. Phases ultérieures du traitement
13. L'enfant en difficulté avec son énergie
14. TDAH : informations complémentaires
15. Révéler le potentiel caché

20/11/2010

"hyperactivité des surdoués"

titan.medhyg.ch/mh/formation/article.php3?sid=31067

Auteur(s) : S. Tordjman
Contact de(s) l'auteur(s) : Pr Sylvie Tordjman Service hospitalo-universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent 154, rue de Chatillon 35200 Rennes, France

extrait
"Mais si le syndrome d'hyperactivité avec déficit attentionnel est fréquemment évoqué chez les enfants surdoués, il comporte néanmoins certaines caractéristiques qu'il convient de connaître. Une des particularités de ces troubles, chez l'enfant surdoué, est leur expression différente selon les lieux avec l'existence de contrastes importants (notamment à la maison et à l'école). Ainsi, il n'est pas rare d'observer chez les enfants surdoués des troubles de l'attention ou une hyperactivité à l'école mais pas à la maison, alors que les autres enfants présentent des TDAH aussi bien à la maison qu'à l'école. Ces troubles de l'attention chez l'enfant surdoué dépendent donc de la situation, ce qui constitue une de leur spécificité et permet de les distinguer du TDAH des autres enfants qui apparaîtrait quel que soit le contexte environnemental. Rappelons que le DSM-IV-TR (2000), comme nous l'avons déjà précisé, requiert que les symptômes soient présents dans au moins deux types d'environnement différents pour qu'un diagnostic de TDAH soit posé. De même, les enfants surdoués, tout comme les enfants présentant un classique TDAH, ont souvent des niveaux d'activité élevés et des problèmes de contrôle de l'impulsivité. Mais l'hyperactivité des surdoués est habituellement focalisée et dirigée, ce qui n'est pas le cas des enfants ayant un diagnostic de TDAH.5 Quant aux comportements impulsifs, les enfants surdoués tendent à répondre aux questions impulsivement mais correctement, alors que les enfants avec TDAH y répondraient incorrectement."