Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/07/2013

Livres pour ados

Un livre sur le harcélement "Citation

Et pour être stimulé, Valentin l'a été. Par Stimulator en personne. Persecutor. Et il m'arrivait d'être fascinée par le talent de dissimulateur (Dissimulator !) de Bastien. Il y aurait de quoi chauffer la ville pendant dix ans avec les crayons à papier qu'il sortait négligemment de la trousse de Valentin et qu'il ne lui rendait qu'après les avoir brisés en deux. On pourrait caler toutes les vieilles armoires bancales de la région avec les gommes "empruntées" à Valentin et restituées à leur propriétaire débitées à coups de ciseaux, en deux ou quatre morceaux. Si l'encre pouvait faire avancer les voitures, on roulerait jusqu'à la fin des jours avec le contenu des cartouches que Bastien vidait dans les affaires de Valentin, dans sa trousse, dans son cartable, dans ses poches, dans son cou... Il avait l'art de s'arrêter au bon moment pour n'être pas pris en faute. Jamais rien de trop. Et surtout, sa victime ne protestait pas, ne protestait plus. ""

25/01/2012

Un dispositif d’écoute pour les élèves harcelés

Source Midi libre.fr     Date 24/01/2012 Auteur PATRICIA GUIPPONI

"Un enfant sur dix est agressé par d’autres enfants. Les parents d’une jeune victime héraultaise témoignent.

Il revit. Enfin. Après trois années d’humiliations, de racket et de coups de la part d’autres enfants de son école à Beaulieu, petit village héraultais. Trois ans durant lesquels Louis, âgé alors de dix ans, n’a rien dit. Avant que ses parents ne s’inquiètent, arrivent à le faire parler, portent plainte, le changent d’établissement..."

""L’école ne sait toujours pas comment appréhender le phénomène"

Le taux d’élèves victimes de harcèlement physique est estimé à 10,1 %, celui des enfants concernés fréquemment ou tout le temps par les brimades et vexations est de 14,4 %.... le ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel, qui a admis que "l’école ne savait pas toujours comment appréhender le phénomène".

La campagne coup-de-poing pour rompre le silence court sur les télévisions et le net depuis hier. Des spots mettent en avant des situations d’agression. Un numéro vert est ouvert pour centraliser les plaintes, apporter une écoute.

Ce dispositif devrait être complété rapidement par la mise en place de commissions éducatives, lieu de prévention et traitement des cas de harcèlement signalés. Le ministre compte notamment instituer une justice réparative sous forme de travaux d’intérêt général, effectués par les jeunes agresseurs.

Lire l'article en entier un-dispositif-d-ecoute-pour-les-eleves-harceles,448079.php