Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/03/2010

Camille a la haine et Leo adore les maths

Quatrième de couverture

Je prends ce problème de maths pour une muraille. J'ai devant moi quelque chose qu'il faut que j'abatte ; alors, je pars et l'attaque : il faut que je le détruise
Les maths, c'est comme un champ de prunes... des prunes qu'on gaule, vous savez ? Elles tombent et il faut les ramasser. Il y a l'orage qui guette : il faut se dépêcher… Ces deux élèves ont, peut-être, le même problème devant eux ! Mais ils n'ont pas le même imaginaire.
Jacques Nimier prend appui sur l'exemple des mathématiques et sur les comparaisons que les élèves font avec le français, l'histoire, la géographie et les langues pour montrer que l'imaginaire est toujours présent quelle que soit la matière étudiée. L'auteur montre également comment cet imaginaire conditionne les choix de l'institution scolaire.

L'auteur: Jacques Nimier a été professeur de maths puis il est devenu Professeur des Universités sur la chaire de psychologie clinique à l'Université de Reims et Directeur adjoint de l'IUFM de Reims.
Il est l'auteur de plusieurs livres dont : " Mathématique et affectivité " (Stock), " Les maths à quoi ça me sert " (Nathan)

10:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Tags : livre, maths, nimier | |