Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2013

Cycle chimie découverte à Montpellier, ce n'est qu'un au revoir !

Les ateliers périodiques de chimie pour les préados/ados viennent de se terminer pour la saison 2012/2013.

Un papa chimiste nous a conseillé fortement la lecture d'oncle Tungstène.

Voici la Présentation de l'éditeur

Oliver Sacks a toujours exploré la richesse inédite de l'expérience humaine à travers des récits de cas. C'est avec la même curiosité et le même désir de comprendre qu'il se penche dans ce livre sur l'enfant qu'il a été, et la passion qu'il a éprouvée pour la chimie. Il évoque son enfance dans l'Angleterre de la guerre, au sein d'une famille de scientifiques, et sa fascination précoce pour les métaux. Puis ce sont les années de pensionnat, sans bonheur, mais où se développe le goût de l'exploration intellectuelle qui devait marquer sa vie entière. Enfin le retour à Londres, où l'enfant, privé d'affection, trouvera un réconfort dans le jardin secret de la chimie, qui lui parle des métaux, des gaz, des éléments, de la matière et de l'ordre caché des choses. Oncle Tungstène raconte l'histoire d'un enchantement et la façon dont il a façonné une vie : la science est unie à l'enfance par un lieu essentiel - elle en tire sa profondeur humaine et sa poésie.
 

Biographie de l'auteur

Né à Londres en 1933, Oliver Sacks a fait ses études dans cette ville, à Oxford et en Californie. Il exerce la neurologie à New York, est professeur à l'Albert Einstein College of Medicine et à l'Université de New York (N.Y.U). Ayant reçu plusieurs prix littéraires, il est membre du Mineralogical Club de New York, de American Fern Society et de l'American Academy of Arts and Letters. Il est notamment l'auteur de 1'Eveil (Seuil, 1987) et L'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau (Seuil, 1988).

Oncle Tungstène », l'un des dix-sept frères et soeurs de sa mère est un brillant métallurgiste initie le petit esprit goulu aux joies de la gay-lussite et de la proustite, et l'aide à monter son propre laboratoire. Il y a aussi oncle Abe, le physicien, tatie Len, férue de botanique... Le meilleur est l'évocation de cette famille juive extraordinaire et des émois du jeune garçon  

17:20 Publié dans Livre | Lien permanent | |

Les commentaires sont fermés.