Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/07/2016

Les enfants doués face à la violence

Bonjour,

Maman de deux enfants zèbres/HPI/EIP j'ai constaté leur évitement des situations violentes. L'actualité depuis 2015 nous a pour autant rattrapée. Ainsi je vous propose une étude scientifique (version originale en anglais).

Source theconversation.com Date 22/07/2016 auteur Donnie Ray Jones "
Est-ce que les enfants doués sont plus sensibles à l'exposition à des scènes de violence?

"Nos résultats ont des implications pour les parents, les éducateurs et les décideurs qui ont besoin d'être conscients que la violence à l'écran peut avoir un impact négatif sur les enfants, et notamment les enfants doués. L'impact de la vidéo violente sur les tâches verbales pourrait être particulièrement important étant donné la nature fortement verbale des écoles. La violence de l'écran pourrait conduire à des cauchemars et autres troubles du sommeil."

 Lire l'article en entier are gifted kids more sensitive to screen violence

11/07/2016

Une aide pour l'hyperactivité

Vous êtes parent d'un enfant surdoué et hyperactif ? Ou surdoué et en déficit d'attention ou bien les trois à la fois ?

Il y a une association Remedya qui propose une approche complémentaire à la prise en charge de ces troubles via notamment la micronutrition. Parce que la période des grandes vacances est le moment idéal pour tester de nouvelles pistes, nous vous transmettons leur lien Association Remedya.

Bel été à tous !

L'admin du blog Eip du Languedoc

Les Tribulations d'Un Petit Zèbre : Episodes de vie d'une famille à haut potentiel intellectuel de Alexandra Reynaud

Le mot « Zèbre » est le nom donné par la psychologue française Jeanne Siaud-Facchin, spécialiste du surdouement, aux enfants précoces ou surdoués. Il souligne sans la stigmatiser, la différence dont peuvent souffrir les enfants dont le QI est supérieur à 130. Ce terme est aujourd'hui couramment utilisé par la communauté de surdoués enfants, ou adultes. Alexandra Reynaud est la maman d'un petit zèbre dont le THQI (très haut quotient intellectuel) a été testé en 2008. Son blog « Les tribulations du petit zèbre », témoignant du quotidien et du parcours de son fils, Isaac, est devenu référent sur le sujet du surdouement. Cet ouvrage retrace l'histoire d'Isaac, depuis le diagnostic posé jusqu'à aujourd'hui.

Sommaire du livre : 

  • Où tout commence par un test de QI...
  • Mais de quoi parle-t-on ?
  • Et maintenant, que fait-on ?
  • De l'enthousiasme de la première rentrée des classes à l'ennui...
  • Les petits surdoués et l'école
  • De la grande diversité des surdoués
  • Nouveau bilan et premier saut de classe
  • Le jeune (T)HPI au quotidien
  • Avec le jeune zèbre, jamais un instant de répit !

Mère de surdouée et sudouée elle-même, l'auteur Alexandra Reynaud  tient quotidiennement, depuis 2009 le blog les-tribulations-dun-petit-zebre. Elle y rapporte son expérience de vie. On retrouve dans son livre le ton et la verve qu'on apprécie dans son blog ! La valeur de ce livre réside dans l'équilibre constant entre récit particulier et références aux connaissances, informations scientifiques. 

En cadeau un extrait tribulation zèbre.pdf !!!

 

08/05/2016

Les bons conseils Connaitre par coeur ses tables de multiplication de Brigitte Guigui

Ah les enfants précoces/ à Haut Potentiel et les tables de multiplication ! Un petit livre va les aider

"Pour progresser en maths, il faut maîtriser les bases et en particulier les tables de multiplication afin de se concentrer sur l essentiel. Pour qui les observe avec soin, ces fameuses tables sont remplies de petites
particularités qui facilitent leur apprentissage. Grâce aux conseils de ce livre et à un entraînement régulier, elles vous deviendront vite familières et vous les connaîtrez bientôt... par coeur !"  – 19 juin 2015

 

01/11/2015

Funambule, mon parcours d’enfant à haut potentiel de Sébastien Bossi Croci

Ce livre "Funambule " est un témoignage d’un enfant intellectuellement précoce selon la terminologie en vigueur à l’époque.

L'avis de l'éditeur "Ce récit est enfin un message d'espoir. Malgré un parcours difficile, Sébastien s'en est sorti. À défaut du mode d'emploi miracle dont rêvent tous les parents, Funambule est, au moins, un des trop rares rappels que, bien entourés, ces enfants peuvent trouver leur place dans la société et y être heureux."

****

 De sa petite enfance à son entrée dans la vie active, Sébastien Bossi Croci raconte ce qu’il a vécu et les épreuves traversées.
Comme beaucoup de ses semblables, il ne correspond guère au cliché du « petit génie », et son enfance n’a pas été heureuse. Il y eut, d’abord, la difficile confrontation aux autres, puis la souffrance face au moule imposé par l‘Éducation nationale. Écrasé par le poids d’une normalité dans laquelle il n’a pas su se fondre, Sébastien raconte sa descente aux enfers : des mois de crises d’angoisse, le contraignant à une déscolarisation et à des hospitalisations dans un service de psychopathologie de l’enfant.

 Il y eut, ensuite, le rebond, grâce à son départ en internat, en Ardèche, dans un collège spécialisé. Les années qui suivirent furent celles de la reconstruction, de l’affirmation d’une identité et de l’acceptation de sa différence.
Lucide et refusant l’apitoiement, ce récit éclairera la compréhension des lecteurs du fonctionnement des enfants à haut potentiel. Raconté au plus près de la réalité, sans rien cacher ni enjoliver, il permet de mieux saisir la complexité de leur mode de pensée, et dresse la liste des multiples obstacles qu’ils doivent affronter.

 Ce récit est enfin un message d’espoir. Malgré un parcours difficile, Sébastien s’en est sorti. À défaut du mode d’emploi miracle dont rêvent tous les parents, Funambule est, au moins, un des trop rares rappels que, bien entourés, ces enfants peuvent trouver leur place dans la société et y être heureux.

 Sébastien Bossi Croci est aujourd’hui entrepreneur, journaliste et dirige un site d’information numérique. Après avoir vécu une enfance et une adolescence mouvementées, il est diplômé en Droit et en Sciences politiques et a tenu à raconter son histoire pour aider à une meilleure compréhension des enfants à haut potentiel.

10/09/2015

Coordonnées de personnes/associations ouvertes à la précocité intellectuelle dans le Languedoc

Bonjour,

Veillez trouver ci dessous les coordonnées * liées à la précocité intellectuelle dans le Languedoc

Associations :

D'abord deux associations animées par des parents bénévoles

atout-precocité, autour de tous les problèmes des "eip" pour les familles qui habitent l’Aveyron (12), l’ Hérault (34),  la Lozère (48 ), le Gard (30), le  Vaucluse (84)..   atout-precocite.fr/

Remedya, si votre enfant est hyperactif  ou en déficit d'attention remedya.fr

Professionnels :

- Sanscontresens soutien scolaire, cours particuliers 527 pl Petite Camargue 34400 LUNEL 0434464393

Soins hors cadre réglementés :

* en Rééducation de l’écriture

- Mme Viviane CABANE  - Graphothérapeute Résidence les Pins d’Alep Bât. B /18 bis rue Saint Exupéry    30900 NIMES 06 51 48 55 54 sur RDV

- 42 rue de la Méditerranée 34070 MONTPELLIER (Prés de la gare St Roch) 06 18 44 45 03 La somatothérapie et une thérapie brève psychocorporelle Dans quels cas consulter ? Cliquer ici pour le savoir : somatotherapie.info 

* Liste non exhaustive

 

10/10/2014

Ressources : académie de Montpellier- Elèves intellectuellement précoces EIP

Bonjour,

Si vous souhaitez avoir des infos quant à la prise en compte des élèves intellectuellement précoces dans l'académie de Montpellier, vous pouvez suivre ce lien : ac-montpellier.fr/reussite-educative-pour/eip

Vous trouverez : 

 Marie association Remedya remedya.fr

29/05/2014

Accompagner L'enfant Surdoué de Tessa Kieboom Editions De Boeck

5 Coup de coeur pour ce Très bon livre

un livre différents sur les EIP, un livre ds lequel on en apprend beaucoup même si on a déjà lu beaucoup de livres sur le sujet. De nombreuses vérités sur les parents et le monde éducatif
" Description de l'ouvrage 17 octobre 2011 Comprendre
Ce livre brosse un portrait équilibré des enfants dits surdoués, expliquant leurs spécificités et comportements. L attitude scolaire de ces enfants étant souvent problématique, l ouvrage explore les causes et solutions possibles et donne des conseils éclairés sur les démarches à suivre et à éviter. Il explique également les avantages et désavantages du passage anticipé et l utilité d un programme enrichi pour ces enfants. En outre, le livre aborde les différents profils d enfants surdoués, établit une approche spécifique pour chaque enfant selon son profil et donne des conseils pratiques pour la vie de tous les jours. Bref, un livre très complet, pratique et facile à lire, destiné aux parents, aux membres de la famille et aux enseignants d enfants surdoués.

Extrait de l'avant-propos de Tessa Kieboom

Si on m'avait demandé, il y a quinze ans, ce que signifiait le terme «surdoué», le nom d'Einstein me serait invariablement venu à l'esprit. J'aurais pensé à un gars bizarre, qui avait probablement été un enfant prodige, qui socialement devait sortir du lot et avait apporté un monde de différence à l'humanité.
Un an plus tard, au fur et à mesure que je m'investissais dans le sujet pour ma thèse de doctorat, je fus de plus en plus remplie d'étonnement. Alors que je me frayais un chemin à travers toute la littérature parue dans le monde, je me suis rendu compte que l'image qu'évoquait chez moi le haut potentiel intellectuel ne correspondait pas à la réalité théorique dans laquelle j'ai continué à me plonger pendant quatre ans.
Le haut potentiel intellectuel s'avérait très complexe et pouvait vraisemblablement surgir de façon imprévue. Après avoir défendu ma thèse de doctorat, j'ai fondé avec le Professeur Franz Mönks, en 1998, le Centre de recherche sur le potentiel intellectuel à Anvers en Belgique (CBO : Centrum voor Begaafdheidsonderzoek). Ce centre est le produit d'une collaboration entre l'Université d'Anvers (Belgique) et l'Université catholique de Nimègue (Pays-Bas).
Bien qu'il s'agisse d'un énorme défi, j'ai estimé qu'il était de mon devoir de partager tout le savoir que j'avais accumulé et j'ai donc décidé de tendre la main aux enfants, aux adolescents et aux adultes surdoués afin de mieux les accompagner. Le haut potentiel intellectuel n'est pas un faux problème : ces enfants ne sont pas à même de se débrouiller seuls dans l'enseignement ordinaire et, surtout, ils ne sont en rien de purs petits Einstein. Pareille idée rompt avec la tradition. Je ne voulais ni ne pouvais pas la garder pour moi seule, la partager était pour moi une obligation morale !
 

Biographie de l'auteur

Tessa Kieboom Ancienne étudiante de Franz Mönks, elle dirige le centre de recherches sur le potentiel intellectuel (Centrum voor Begaafdheidsonderzoek) de l Université d Anvers en Belgique. Elle est également l auteur de plusieurs ouvrages au sujet des enfants intellectuellement précoces.

28/05/2014

Apprendre l'anglais en primaire

Voici une série de livres toute indiquée pour l'apprentissage de l'anglais !

Les enfants de 6 à 10 ans les aiment car cela leur permet de compléter l'apprentissage de la langue de Shakespeare. A lire ensemble, puis traduction. Ils connaissent déjà la plupart des histoires, ce qui aide a la compréhension de cette langue. Là nous vous proposons le titre "le vilain petit canard".

The Ugly Duckling - Read it yourself with Ladybird: Level 1 [Anglais]

15:47 Publié dans anglais, Livre | Lien permanent | |

05/02/2014

Le problème de Nath de Gérald Tenenbaum

Voici l'histoire qui apporte un superbe démenti à ceux qui croient encore que "pour les maths, il faut être doué....""

Description de l'ouvrage 18 octobre 2007 Charivari

«Nath et maths, comme vous voyez, ça fait deux !», Nath, 13 ans, subit l'ironie de son professeur et les moqueries de ses camarades à quelques semaines de tests décisifs pour son avenir. Découragé mais révolté, Nath trouve refuge auprès de Serge, un vieil ami de la famille. Ensemble, ils vivront des aventures inouïes où, entre la vie et la mort, les mathématiques se révéleront un passage obligé. Nath découvrira alors de quoi il est capable...

GERALD TENENBAUM est mathématicien et écrivain ; ancien élève de l'Ecole Polytechnique, il est professeur de classe exceptionnelle à l'Université Henri Poincaré Nancy 1. Engagé dans la vie associative comme dans la recherche mathématique, il vit passionnément son aventure littéraire.

E Extrait

La sphère éventrée 

«Nath et maths, comme vous voyez, ça fait deux !» Adossée au mur, au fond de la salle de classe, Mme Maillert est visiblement très satisfaite de son petit effet. Hilares, les élèves en profitent pour chahuter.
Deux filles, au troisième rang, ont déjà replié leur ordinateur de travail en tissu biosynthétique, l'un en peau de léopard, ronronnant sourdement à la demande, l'autre en forme de kilt écossais savamment plissé, susceptible de couiner La ballade des McIntosh à tout moment. Les filles sont décidément trop bizarres.
Les sourires s'affichent et l'agitation enfle.
Nath, en revanche, cloué sur l'estrade tel un papillon sur une planche, a dans la gorge comme une grosse bouchée de pain qui refuse de passer. Il est là, impuissant, devant le grand écran tactile translucide, alors que le logiciel affiche, rebondissant dans l'air sur un ressort imaginaire, un énorme point d'interrogation rouge qui semble, lui aussi, participer à la moquerie générale.
Mais il ne va pas, à treize ans et demi, se mettre à pleurer devant tout le monde. Son oncle Ethan n'a-t-il pas dit un jour : «Pourquoi chigner quand on peut rechigner ?»
Oui, sans geindre, se rebeller, mais comment ?

Ethan avait une grosse moustache broussailleuse et des cheveux bruns frisés. Il souriait souvent et, comme Nath, il buvait beaucoup d'eau. De grandes rasades à pleine gorge, avec le bruit de l'eau qui entre dans la gorge. De toute la famille, enfin de tous les grands de la famille, Ethan était son préféré. Il avait toujours un mot pour Nath, même moqueur - Tiens, Nath, va donc me chercher cinq kilos de pommes de terre dans ta casquette ! Ensuite, il l'attirait à lui, par le bras, par la main, par la cuisse, jamais par la manche, et lui faisait un énorme kish sonore sur la joue, un de ceux qui mouillent, qui laissent une trace à essuyer discrètement après du plat de la paume, mais qui rassurent. Nath, un jour, a vu Ethan pleurer. Pas le premier adulte, mais le premier homme. Il ne savait pas, avant, qu'un homme aussi pouvait pleurer. Il n'avait d'ailleurs pas compris tout de suite, en entendant la voix d'Ethan s'enrayer. Puis les sanglots étaient venus, en secousse, en rafales, et tous, dans la pièce, étaient restés interdits.
C'était il y a cinq ou six ans déjà, en 2031 ou 2032, pendant la troisième guerre d'Afghanistan.
Ethan avait été mobilisé. On ne pouvait pas lui parler en visio, parce que les communications via l'internet mobile étaient interdites pendant les opérations, mais on avait des nouvelles régulières par le réseau fixe. Cela dit, on s'inquiétait quand même, surtout Sylvie, la grand-mère de Nath et maman d'Ethan, qu'on appelait Bouba, et qui ne disait rien, mais qu'on voyait pâlir parfois, comme ça, pour rien.
S'inquiéter pour rien, avait-elle dit un jour, ça n'a jamais fait arriver les catastrophes. Puis, elle avait souri. Puis, elle avait soupiré. Et l'on avait compris qu'au fond, quand elle s'inquiétait pour rien, même elle, elle n'était pas sûre que c'était pour rien.
Un jour de printemps, Ethan est rentré. À l'improviste, en permission. Toute la famille s'est réunie alors pour entendre le soldat raconter. Nath était trop petit pour comprendre, il jouait avec les motifs du tapis persan, mais il a toujours gardé ce souvenir-là, autour de la table familiale, quand la voix s'est brisée.

R  Revue de presse

Sujet : Le cours de Math de Madame Maillert est une torture pour Nath incapable de trouver la solution au problème posé. Seul le souvenir de son oncle Ethan l'aide à ne pas pleurer face aux remarques de son professeur et aux moqueries de ses camarades. Cet oncle prématurément disparu n'a d'ailleurs pas fini de l'aider. Quand Mia, la mère de Nath, sombre dans un coma mystérieux, c'est dans le journal d'Ethan que le jeune garçon va puiser l'énergie et la volonté de braver les interdits de l'hôpital et de chercher la solution qui pourra la sauver. Aidé par un ami de la famille et quelques uns de ses camarades, il devra faire des calculs qui se révèleront vitaux...

Commentaire : Situé en 2037, le récit ne cesse de surprendre. Aux interrogations suscitées par les premiers chapitres face à la découverte de ce monde où les ordinateurs occupent une place prépondérante dans la gestion du quotidien, succède l'envie de soutenir le jeune héros dans sa volonté de penser par lui-même et de ne pas confier la vie de sa mère aux ordinateurs. Bien sûr, tous ceux pour qui les maths sont du chinois n'auront pas le journal empreint de sages réflexions d'un oncle pour les aider ni une situation aussi dramatique pour les motiver ! Néanmoins la lecture de ce roman original au style agréable leur offre un regard différent sur cette matière. En fin d'ouvrage un test permet de déterminer comment se positionne le lecteur face aux mathématiques.

Âge : Dès 12 ans -- www.choisirunlivre.com

09:34 Publié dans Livre | Lien permanent | Tags : maths, livre, livre dès 12 ans | |

Vidéos:comprendre ce que sont ou ne sont pas les enfants à haut potentiel.

Dans le cadre d’une journée de formation au lycée François-Truffaut de Bondouflelien externe, Dimitri Afgoustidis, formateur à l'I.N.S.H.E.A., a posé les éléments pour comprendre ce que sont ou ne sont pas les enfants à haut potentiel.

Présentation générale Introduction de Dimitri Afgoustidis
Quels termes utiliser pour désigner les enfants ?
Le diagnostic : quels outils d'identification ?
Problématique de l'identification
Différence entre potentialité et performance
Modes d'identification et déficience intellectuelle
Analyse sur le plan cognitif
Fonctionnement cognitif : les types de raisonnement
Les traits affectifs, les identifications
Les aspects pédagogiques
Conclusions et perspectives

Citations :

Dimitri Afgoustidis " caractéristique de ne pas être là où on les attend(surtout pour les ados)" "Celui qui peut le plus, très souvent ne peut pas le moins. Exemple: combien de pattes y a t-il dans un troupeau? La jeune zèbre ne peut répondre La maîtresse n'avait pas précisé qu'aucun mouton n'était handicapé Ce n'était pas précisé dans la consigne que le troupeau était "standard". Je vous recommande aussi l' exemple avec pi qui est irrationnel pour la jeune zèbre ce qui l'empêche de calculer du fait d'un problème épistémologique du nombre Pi" (voir 5.2. Modes d'identification et déficience intellectuelle) L'eip est "guetté par le hors sujet, le midi à 14h..."

Un jeune "les précoces sont des galériens" (c'est loin de l'image d'élitisme)

Voir ces vidéos : ac-versailles.conference-enfants-a-haut-potentiel

04/02/2014

L'Assassin des échecs et autres fictions mathématiques [Poche] Benoît Rittaud

Mais pourquoi le coupable s'acharne-t-il à accumuler les preuves contre lui ? Plus que n'importe quel autre élément du dossier, cette attitude inédite fait pressentir au commissaire que, au-delà de ce qu'il a bien voulu avouer, le Grand Maître des échecs cache un secret plus lourd encore. Mais il est loin d'imaginer que les mathématiques lui permettront de le confondre... Où l'on découvre, en compagnie d'un limier novice aux échecs, d'un célèbre savant grec, d'un retraité aimant guincher, d'un jeune de banlieue fan de jeux vidéo... que la réalité quotidienne est bien plus mathématique qu'on ne le croit. Et pas moins palpitante ! De péripéties géométriques en rebondissements numériques, d'intrigues probabilistes en paradoxes logiques, embarquez pour une contrée enchanteresse. Pour que le récit garde son mordant, les subtilités mathématiques sont décryptées après chaque nouvelle pour qui veut en savoir plus.

03/02/2014

A quoi ça sert les maths? de Robin Jamet

C’est bien connu, les maths c’est difficile, ça ne sert à rien et savoir compter suffit pour se débrouiller dans la vie. Ah bon ? Savez-vous que sans les maths, le monde qui nous entoure serait méconnaissable. Un exemple ? Le code secret qui envahit notre quotidien (cartes bancaires, etc.) a vu le jour grâce aux mathématiciens.
Voici un petit livre, simple, facile à lire et plein d’humour pour battre en brèche les idées reçues sur les mathématiques, stimuler la curiosité et donner l’envie d’en savoir plus.

Robin Jamet est journaliste scientifique, collaborateur de la revue Science et Vie Junior

Sept chapitres :
1) Quelques mauvaises raisons de penser que les mathématiques ne servent à rien ( faire des calculs, ça ne sert à rien maintenant qu’on a des calculatrices…).
2) Les maths au quotidien ( le loto et les probabilités  ; les ponts de Königsberg et les graphes ; de multiples applications ; une école pour apprendre à réfléchir).
3) Les mathématiques racontées par … des mathématiciens ( Gérard Tenenbaum, Jean- Paul Allouche, Cédric Villani (Médaillé Fields 2010), Virginie Bonnaillie-Noël).
4) Les mathématiques racontées par … des enseignants .
5) Les grandes énigmes des mathématiques (conjectures de Goldbach, problèmes du millénaire, …).
6) Alors les maths, ça ne sert à rien ? (un Tribunal des Matières Qui n’ont pas Toujours la Cote au Collège, où l’utilité des mathématiques est rejetée par le procureur, mais défendue becs et ongles par l’avocate devant la juge impartiale). 

7) Des clés pour les maths (Métiers offerts, Sites internet, Livres et revues).

Un petit livre riche et varié  cycle 3

02/02/2014

L'école ça sert à quoi ? de Sophie Bellier

Quel parent d'enfant e i p ne s'est pas trouvé face à cette problématique? Voici un album (platifié) très intéressant et attachant! Il permet avec plaisir de discuter de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas à l école. On évoque également le sens de l école: Torino va se mettre enfin dans une attitude d élève car il a compris qu'à l'école, au fil des activités, il devient un grand, capable de faire de belles choses tout seul.

à partir de la moyenne section de maternelle

30/01/2014

le salon de l'enseignement supérieur de Montpellier du 30 janvier au 1er février 2014

L'Etudiant, en partenariat avec le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon et le Rectorat de l'Académie de Montpellier, est heureux d'organiser le salon de l'enseignement supérieur de Montpellier du 30 janvier au 1er février 2014 au Corum.

Plus de 200 organismes de formation

  • Universités
  • Écoles de formations supérieures (commerce, gestion, ingénieurs, communication, artistiques, santé etc ...)
  • Formation initiale ou en alternance

Parmi les temps forts

  • Le Pôle Métiers

Pour compléter votre information assistez à :

09:05 | Lien permanent | |